Lancer la recherche
 Dimanche 28 Mai 2017 - St Germain
Accueil du site > Actualités > NièvrActualités

Crues de Loire, inondations, alertes, etc.. Pour mieux comprendre...

Les principales sources d’informations relatives aux inondations mais aussi ce qu’il faut connaître et comprendre sur le fleuve "La Loire" !

ACTUALITES
Cliquez pour accéder directement au site"Vigilance" - Sources Méteo-France, avec tous nos remerciements
-  Voir le dernier Bulletin "Vigiecrues" de Météo France    >>>>

- Qualification de la situation :
   - Dernières infos : voir la carte "Vigilance - Crues"

- Situation actuelle et évolution prévue :
   - Consulter les graphiques des hauteurs observées




La Loire à la Charité sur Loire - Sources : John Hogg ■ Connaître le fleuve "La Loire" en quelques traits :
La Loire est le plus long fleuve français et draine, avec ses affluents, un cinquième du territoire national. Sur les 1013 km de son parcours, elle traverse 6 régions et 11 départements. Souvent citée comme le " dernier fleuve sauvage de France ", elle constitue un patrimoine naturel et paysager exceptionnel au plan européen.

Le régime hydraulique de ce fleuve capricieux est particulièrement contrasté. La Loire peut ainsi présenter des étiages (périodes de basses eaux) très sévères (11 m3/s à Gien pendant l’été 1949), mais aussi des crues dévastatrices (7 500 m3/s à Gien en 1856 et 1866), dont les conséquences seraient aujourd’hui catastrophiques pour l’ensemble des Ligériens.

Plus récemment, en 2003, un étiage particulièrement sévère durant l’été suivi d’une crue importante au début du mois de décembre ont rappelé à nos mémoires que l’hydrologie de la Loire pouvait s’avérer particulièrement capricieuse.

■ Les crues de la Loire : (Sources : Archives de la Nièvre - Préfecture de la Nièvre - Wikipedia)
Elles peuvent être de type cévenole c’est-à-dire survenir suite à des averses brutales en amont ou de type océanique (concerne la Basse Loire, à l’aval du bec de Vienne - Montsoreau - et peuvent atteindre la limite de débordement des levées de la Loire). Elles sont relativement fréquentes (on parle de « crues décennales ») et connues de longue date, motivant la construction de digues dès le XIIe siècle, étendues par Louis XI à l’Orléanais et à la Touraine.

Les plus grandes crues, dans la région, ont eu lieu :
- en juin 1856, avec un niveau maximal à Orléans à 7,1 m (à noter un débit de 6 000 m3/s au Bec d’Allier !),
- en 1866 (niveau 6,92 m),
- en 1846 (niveau 6,78 m)
- auparavant, celles de 1707 et de 1790, du même ordre d’importance, constituaient les crues de référence.

La crue de 1856 demeure donc encore de nos jours la crue record et de référence pour l’aménagement du Territoire et pour le sillon ligérien (le lit de la Loire). Elle a recouvert près de 100 000 hectares, détruit près de 23 km de digues et fait de nombreuses victimes.

Au pied du Pont de Loire, le 05-11-2008 à midi - Sources : CG58 En Nièvre, plus particulièrement, les grandes crues sont celles d’octobre 1846, juin 1856 et octobre 1866 (Sources : Archives Départementales de la Nièvre).
Elles ont été provoquées par une conjonction de pluies d’origine méditerranéenne sur le haut bassin et de pluies océaniques à l’aval. Le pont sur la Loire porte les marques de ces crues importantes, y compris celle de 1907 qui inonda les riverains.
- en 1846, en trois heures, la Loire monte de plus de quatre mètres et finit par dépasser de près d’un mètre son niveau maximum de 1825 (6,3 mètres contre 5,49 mètres en 1825) - Sources : " l’Echo de la Nièvre" - 20/10/1846.
- en 1856, et cette crue constitue la référence, la Loire emporte les ponts de Fourchambault et de Cosne sur Loire . Le fleuve noie 98 km de voies ferrées. A Nevers, le 31 mai au matin, la Loire est à 3,98 m au-dessus de l’étiage et, vers 16h00, elle atteint 5,75 m. Sources ; "Le journal de la Nièvre" du 04/06/1856.
- en 1866 : c’est la plus forte crue jamais enregistrée à Nevers. Les cours d’eau grossissent à partir du 23 septembre (l’Aron brise ses digues) et provoquent d’importants dégâts à Cercy la Tour et Decize. Le 24, un orage violent éclate et dure 48 heures. Le 27 au soir, la crue atteint son maximum avec 6,36 mètres, la Loire s’étend de Nevers à Plagny. Une partie de la voie ferrée s’est effondrée. A Decize, le faubourg Saint Privé est inondé, à Fourchambault la levée des Joigneaux et la rampe d’accès au pont sont rompues. Sources : "le Journal de la Nièvre" - 25/09/1866.

■ Où et comment s’informer ?
Le risque inondation constitue le premier risque naturel en France et concerne près d’une commune sur trois, soit cinq millions de personnes. En période de risque de crue, la montée des eaux est prévisible au moins 36 heures à l’avance, selon les précipitations et phénomènes constatés en amont d’Orléans.

Dans chaque Préfecture, une cellule peut être mobilisée pour réunir toutes les autorités et services concernés : le Centre Opérationnel Départemental (COD). En Nièvre il a été activé lundi 3 novembre 2008 à 9h.
L’objectif du COD est de coordonner l’organisation des secours susceptibles d’intervenir en vue de protéger la population dans les communes de Decize et Nevers dans un premier temps, dans celles de Fourchambault, La Charité-sur-Loire, Pouilly-sur-Loire ou encore Cosne-sur-Loire dans un deuxième temps.

Outre la Préfecture et les collectivités locales, qui se partagent donc différentes responsabilités en termes de Sécurité civile et Sanitaire, deux acteurs principaux publient informations et prévisions jusqu’à 3 ou 4 jours :
1 - Méteo-France et sa carte Vigilance "Crues"
2 - La Direction Régionale de l’Environnement centre (DREAL) via son site "Vigicrues"

1 - Météo France : une carte de Vigilance météorologique accessible via internet
Météo France a mis en ligne sur internet une carte de Vigilance météorologique qui est accessible au public.

- Accéder à la carte vigilance "crues" Cliquez pour accéder au site "Vigilance" - Sources : Méteo-France (Vous pouvez aussi cliquez sur la carte) >>>

Le pictogramme ’’pluie-inondation’’ complète la carte de Vigilance météorologique de Météo France. Ce pictogramme se décline en 4 niveaux associés à 4 couleurs qualifiant l’intensité du risque : vert, jaune, orange et rouge.
Les services de prévision de Météo France fonctionnent 24 heures sur 24 et réajustent leurs évaluations régulièrement. La vigilance ’’pluie-inondation’’ est actualisée au moins deux fois par jour à 6h et à 16h. En cas de situation orange ou rouge, l’actualisation est faite à chaque fois que cela est nécessaire.
- Prévisions météo locales : Station Méteo-France de Nevers

2 - La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement - Région Centre (DREAL)
La DREAL Centre, publie quotidiennement un bulletin d’information sur les cotes et les débits de la Loire, relevées dans certaines stations de mesure situées entre Givry et Langeais. Ces données brutes collectées donc par les stations de mesure du réseau CRISTAL sont consultables sur le site Vigicrues. La mise à jour est de 4 heures en période normale et peut aller jusqu’à 1 heure en cas de crue.

■ Plus d’infos :
  . Voir l’Etude Globale du Risque Inondation de l’Agglomération de Nevers
  . Comment anticiper l’inondation pour protéger les siens et ses biens ?
  . Que faire en cas d’alerte pour agir au mieux face à l’inondation ?

Version imprimable de cet article Version imprimable



Plan du site | Mentions légales
Conseil Départemental de la Nièvre Rue de la Préfecture 58039 Nevers cedex - Tel. 03.86.60.67.00 Fax. 03.86.60.68.68