Lancer la recherche
 Dimanche 28 Mai 2017 - St Germain
Accueil du site > Le Conseil de la Nièvre > Les compétences > Environnement - Agriculture

Environnement – Agriculture

Environnement et espaces naturels

Depuis plusieurs années déjà, le conseil départemental conduit une action particulièrement volontaire et responsable en matière de préservation et de valorisation de ce capital naturel, en développant notamment une ambitieuse politique d’acquisition et d’aménagement des espaces naturels les plus remarquables du territoire nivernais.

C’est ainsi que 38 sites prioritaires ont été retenus pour faire l’objet d’une ouverture progressive et raisonnée au public, dans un souci pédagogique et dans le respect de ces milieux naturels sensibles. Actuellement 8 d’entre eux font l’objet d’un aménagement pédagogique, accessible toute l’année .
Récompensant cette action engagée sur le long terme, le Sentier du Passeur, situé au Bec d’Allier, a ainsi obtenu le très envié label du WWF-France : " Site Panda ".
- Voir les publications du Service des Espaces Naturels et du Développement Durable (SENDD)

Parallèlement, l’Assemblée Départementale a mis en place, dès 1995, le Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR), outil efficace de protection et de conservation des multiples chemins ruraux de la Nièvre. En 2005, le conseil départemental a également décidé l’élaboration d’un Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI), consacré au développement coordonné et à la valorisation des sports et activités de pleine nature, et géré par la Commission Départementale des Espaces Naturels.

Chaque nivernais produit annuellement environ 520 kg de déchets dont le traitement approprié est devenu un enjeu vital pour la préservation de notre environnement.


Déchets

La loi de décentralisation du 13 août 2004 a confié au département, depuis le 1er janvier 2005, l’élaboration, l’animation et le suivi du Plan Départemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés.

Depuis de nombreuses années déjà, le conseil départemental de la Nièvre avait mis en place avec ses partenaires le Programme Départemental pour la Maîtrise des Déchets qui permet notamment d’accompagner financièrement les collectivités dans la mise en place d’équipements de modernisation de la gestion des déchets (collecte sélective, plate-forme de compostage, fermeture des décharges…).

Aujourd’hui, tous les Nivernais ont à leur disposition un équipement leur permettant de trier leurs déchets ménagers (conteneurs, sacs ou caissettes) et plus d’une vingtaine de déchetteries sont réparties sur notre Département.

Développement durable

Définition : “Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". 1987 - Mme Gro Harlem Bruntdland, Premier Ministre norvégien.

Le conseil départemental a réaffirmé en 2004 sa volonté de renforcer son action en faveur d’un développement durable et équilibré, véritable enjeu planétaire, avec une déclinaison concrète et pertinente à l’échelle de notre territoire.


Il s’agit ainsi de poursuivre et d’accentuer les interventions volontaristes de la collectivité qui participent déjà activement au développement durable dans différents domaines aussi variés que :

  • la solidarité,
  • la préservation des milieux naturels,
  • le développement de la filière bois,
  • l’appui à une agriculture raisonnée
  • l’éco-tourisme...

Le fonctionnement interne de l’Administration Départementale est également concerné, avec un effort de réduction des impacts environnementaux en matière de gestion des déchets et avec le développement de moyens de transports économes en énergie.

Eau

Notre Département dispose, en abondance et en qualité, d’une richesse de plus en plus précieuse et enviée : l’eau.

Conscient de la nécessité de préserver ce capital inestimable et alors que l’on parlait encore à peine de développement durable, le conseil départemental créait dès 1991 son Service Départemental de l’Eau, chargé de mettre en œuvre la politique définie en la matière par l’Assemblée Départementale.

Cette politique et les aides qui en découlent se concentrent sur quatre axes essentiels :

- la connaissance et la protection des ressources,
- la qualité et la quantité d’eau potable fournie aux populations,
- la qualité de l’assainissement des eaux usées pour protéger l’environnement et la salubrité publique,
- l’entretien des cours d’eau non domaniaux.

Agriculture

Si l’agriculture ne relève pas des compétences dévolues aux départements, elle n’en constitue pas moins pour la Nièvre un secteur d’activité économique majeur, un outil indispensable à l’entretien et à l’aménagement des zones rurales, une composante nécessaire à la vitalité de nos campagnes.

C’est pourquoi le conseil départemental accompagne le monde agricole nivernais dans les défis et les mutations auxquels il est aujourd’hui confronté, grâce à un programme d’intervention spécifique et ciblé, défini en étroite concertation avec les organisations professionnelles et syndicales.

Son soutien s’exerce notamment en faveur de la transmission, de l’installation et de l’adaptation des exploitations. Il favorise le développement, l’organisation et la valorisation des filières, notamment celles du charolais et du cheval.

Il contribue par ailleurs activement à la promotion d’une agriculture raisonnée et respectueuse de l’environnement.

Il participe par exemple au financement de nombreux organismes et manifestations agricoles d’intérêt départemental.

Notre Département est également à l’initiative du Centre de recherche génétique du Marault et il accueille le siège du Herd Book, référence mondiale de la race charolaise.

Elevage

La richesse naturelle de ses pâturages font de la Nièvre une terre d’élevage renommée, notamment pour ce qui concerne la race charolaise. Le siège du Herd Book Charolais, référence mondiale de la race, se situe d’ailleurs dans la Nièvre à la Ferme du Marault à Magny-Cours, propriété du conseil départemental, qui accueille un Centre de Recherche Génétique de pointe.

Le marché au cadran de Moulins-Engilbert dont le conseil départemental a également été l’initiateur connaît à lui seul près de 80 000 transactions annuelles (bovins et ovins).

Plus de 140 000 vaches allaitantes placent notre département au 9° rang national en ce domaine et les bovins pèsent chaque année plus de 190 millions d’Euros dans les comptes de l’agriculture départementale.

L’élevage, qui constitue un secteur d’activité économique majeur pour la Nièvre, bénéficie donc ainsi d’un soutien particulier du conseil départemental.

Enfin, élément souvent méconnu du grand public, la Nièvre est l’un des départements français les plus réputés et les plus productifs pour la naissance et l’élevage des chevaux de course AQPS (Autre Que Pur Sang) qui font notamment la joie des parieurs.

A Cercy la Tour s’est ouvert le Centre Français de Monte des AQPS.

Pour en savoir plus : Les AQPS

Plus globalement, la politique de l’Assemblée Départementale en la matière participe activement au développement, à l’organisation et à la promotion de ces filières, en étroit partenariat avec les organisations professionnelles.

Soutien aux exploitants

L’agriculture nivernaise pèse annuellement plus de 370 millions d’Euros. C’est dire l’impact économique majeure de cette activité, capitale pour notre département. Mais les nouveaux défis de ce 21° siècle conduisent les exploitants à s’adapter en permanence.

Pour les accompagner et les soutenir face à ces mutations de plus en plus rapides, le conseil départemental a mis en place, en partenariat étroit avec la Chambre d’Agriculture et les organisations professionnelles, une politique agricole orientée sur l’adaptation et la transmission des exploitations.

L’accent est notamment mis sur les projets d’exploitations entrant dans le cadre d’une agriculture raisonnée et durable, respectueuse de l’environnement, et en particulier ceux qui concourent à augmenter l’autonomie de l’exploitation et visent la production de produit finis à forte valeur ajoutée, également porteurs d’emplois.
Son soutien s’adresse tout particulièrement aux jeunes agriculteurs, notamment en ce qui concerne les projets d’installation ou bien encore pour favoriser leur adhésion aux CUMA (Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole).
Plus d’informations :

- Consulter le site de la Chambre d’agriculture de la Nièvre

Habitat

L’accès de tout un chacun au logement constitue aujourd’hui un droit fondamental et un véritable enjeu pour le développement économique et social de nos territoires.

L’action publique en faveur de l’habitat participe tout à la fois des politiques de solidarité et d’aménagement des territoires. Elle relève de la responsabilité de l’Etat et de l’action conjointe des collectivités locales.

La politique de l’habitat initiée par le conseil départemental s’attache plus particulièrement à favoriser le maintien des populations en zones rurales et en centre bourgs et à répondre aux besoins des nouveaux arrivants.

Plusieurs dispositifs d’intervention ont ainsi été créés pour répondre à ces objectifs, sous forme d’aides financières en faveur du développement de l’offre locative, de l’extension du parc de logement public, de l’acquisition, de la réhabilitation et de l’amélioration de l’habitat, individuel ou collectif.

Parallèlement, la loi d’août 2004, a considérablement étendu les compétences légales du département en ce domaine, en confiant notamment au conseil départemental le financement et la gestion du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) et la mise en œuvre du Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD).

Plus d’informations :

- Nièvre Habitat

- Habitat et Développement

- conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement - CAUE

Version imprimable de cet article Version imprimable



Plan du site | Mentions légales
Conseil Départemental de la Nièvre Rue de la Préfecture 58039 Nevers cedex - Tel. 03.86.60.67.00 Fax. 03.86.60.68.68