Lancer la recherche
 Dimanche 28 Mai 2017 - St Germain
Accueil du site > Le Conseil de la Nièvre > Les compétences > Economie - Emploi - ...

Territoire – Economie - Emploi

carte des pays

Cohérence Territoriale

Le Conseil Général de la Nièvre a participé depuis 1999 à l’émergence des Pays, participant ainsi à une dynamique globale et volontaire pour un aménagement coordonné et équilibré de notre département.
Dans la Nièvre, les Pays sont au nombre de quatre :

  • Bourgogne Nivernaise,
  • Nivernais Morvan,
  • Nevers Sud Nivernais
  • Puisaye Forterre (canton de St Amand)

 

carte des utamsLa pertinence de cette nouvelle organisation territoriale a conduit le Conseil Général à en reprendre le modèle d’organisation pour la mise en place des UTAMS (Unités Territoriales d’Action Médico-Sociale) en 2004. Ainsi, l’Assemblée Départementale a voulu améliorer la couverture de l’ensemble de notre territoire en matière d’action médico-sociale, au bénéfice de l’usager dans le cadre d’une démarche de proximité.


 

carte des utir et cerLes nouvelles lois de décentralisation d’août 2004 ont transféré au département la gestion de certaines routes nationales et des personnels chargés de leur entretien. Dans un souci d’efficacité, le Conseil Général a décidé d’organiser le fonctionnement de ces nouveaux services comme il l’avait déjà fait pour l’action sociale. Ainsi a été décidé la mise en place d’unités territoriales des infrastructures routières.

Economie et développement de l’emploi

Bien que l’Etat conserve la responsabilité première dans la conduite des politiques publiques en faveur de l’économie et de l’emploi, les collectivités locales disposent cependant en ce domaine d’une capacité d’initiative encadrée par la loi. Le Conseil Général s’est notamment engagé aux côtés du Conseil Régional de Bourgogne en faveur du développement du dispositif Emplois-Tremplins, initié par la Région, et il participe à la mise en œuvre dans la Nièvre des Contrats d’Avenirs liés à la Loi de Cohésion Sociale de janvier 2005.

Vue des bâtiments ISAT et Magnytude De la même manière, l’Assemblée Départementale favorise la mise en place d’outils multi-partenariaux de développement, notamment en ce qui concerne l’accueil, la création ou la reprise d’activités et d’entreprises industrielles ou artisanales. Elle encourage par ailleurs activement les secteurs de l’innovation et de la recherche par l’intermédiaire de l’Oséo-Anvar.
Sa stratégie s’appuie également sur la valorisation des pôles de ressources et de compétences déjà existants et sur la diversification des activités économiques et des filières de formation, notamment pour ce qui relève de l’apprentissage et de l’enseignement supérieur. Plus d’infos : voir le site de la C.C.I.

C’est également de cette volonté que sont nés Fibre-Active, l’agence de développement de la Nièvre, le technopôle d’entreprises jouxtant le Circuit de Nevers-Magny-Cours et Magnytude, centre de recherche et de développement d’envergure internationale, dédié à l’industrie de l’automobile et des transports.

Dans un tout autre secteur, le Conseil Général et ses partenaires développent également un effort tout particulier en faveur de la filière bois dans un département qui compte un potentiel d’exploitation opérationnel de 40 millions de mètres cubes sur pied.

Parallèlement, l’Assemblée Départementale s’attache à favoriser la reconversion ou la redynamisation des bassins d’emplois déjà existants. C’est à ce titre que le Pays de Nevers Sud–Nivernais a pu bénéficié en 2005 de la signature d’un contrat territorial de revitalisation, engageant conjointement les moyens du Département, de l’Etat, de la Région, de la Communauté d’Agglomération de Nevers et du Syndicat Mixte du Pays.

carte de l'intercommunalité

Aménagement & développement des Territoires

L’ensemble de l’action menée par le Conseil Général participe d’une démarche volontaire et pragmatique d’aménagement et de développement des territoires nivernais.
Elle se construit autour de quatre dynamiques complémentaires :

  • la mobilisation des acteurs et des ressources,
  • la mutualisation des moyens,
  • le développement des synergies,
  • une logique de solidarité et de partenariat entre les hommes et leurs lieux de vie.

Elle s’inscrit par ailleurs dans le cadre d’une stratégie globale qui s’appuie plus particulièrement sur la contractualisation avec les Pays, le soutien aux projets initiés par les 24 communautés de communes et un partenariat étroit avec l’Agglomération de Nevers (ADN).

La filière bois

La Nièvre c’est un hectare de forêt par habitant, la première chênaie de France et la troisième réserve nationale de pins Douglas. Ces chiffres indiquent bien l’importance économique et environnementale de ce secteur pour notre département, notamment au regard du développement de l’utilisation du bois dans la construction.

C’est pourquoi depuis longtemps déjà, le Conseil Général est particulièrement attentif au développement de la filière. Il est d’ailleurs à l’initiative de la création de la scierie industrielle de Sougy-Sur-Loire, l’une des premières d’Europe. Avec ses partenaires, l’Assemblée Départementale s’attache aujourd’hui à favoriser le développement d’industrie de seconde transformation, à forte valeur ajoutée et celui du secteur bois-énergie.

Fibre Active, l’agence de développement de la Nièvre, s’est notamment vu confier une mission spécifique dans ce secteur.

Technopôle de Magny-Cours

Avec la réalisation du Circuit de Nevers-Magny-Cours, le Conseil Général s’est attaché à développer sur le même site un vaste ensemble sportif, économique et technologique de 300 hectares, dédié au domaine de l’automobile et des transports. Il s’agit aussi de conforter un secteur d’activité industrielle déjà traditionnellement fort dans la Nièvre et à constituer un véritable gisement d’emplois et de plus-value économique pour notre département. Le circuit fonctionne aujourd’hui plus de 300 jours par an.

Ce projet global et ambitieux s’appuie également sur le développement d’un technopôle jouxtant le circuit et voué à l’accueil d’entreprises de pointe dans ce domaine. De grands noms comme Danielson, Oreca, Mygale ou Exagon y sont ainsi aujourd’hui implantés. Le technopôle regroupe 24 entreprises, un golf 18 trous, un hôtel, 3 restaurants, un centre national de formation AFPA et depuis octobre 2005 Magnytude, centre de recherche et de transfert de technologie de l’ISAT représentant un total estimé de 600 emplois directs.

L’essor de ce technopôle associe aujourd’hui de nombreux partenaires unis autour d’un même but dont l’Isat, Fibre Active l’agence de développement de la Nièvre, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nièvre CCI et les entreprises de l’automobile et des transports.

La création de l’école d’ingénieurs de l’ISAT (Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports) et plus récemment celle de Magnytude, centre de recherche et de développement d’envergure internationale, répondait au même objectif : faire de Magny-Cours un technopôle, cohérent et à la pointe des technologies les plus modernes.

Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) – Haut-débit – Téléphonie mobile

Depuis plusieurs années, le Département de la Nièvre s’est résolument engagé dans le développement des Technologies de l’Information et de la Communication. Il a notamment équipé l’ensemble des collèges publics nivernais en micro-ordinateurs dotés de l’accès à Internet.

Il a aussi implanté au sein même de ces établissements, vingt Espaces Publics Numériques (EPN) appelés Cyber-bases qui constituent de véritables centres de ressources multimédia ouverts à tous.

Par ailleurs, dans l’objectif que tous les Nivernais disposent du haut débit avant fin 2008, le Conseil Général de la Nièvre et l’Agglomération de Nevers ont créé en mars 2006 une structure publique, le syndicat Mixte Ouvert Niverlan, pour initier et mettre en oeuvre un réseau public de communications électroniques et réduire la fracture numérique du département. Les travaux ont débuté en juin 2007 et le département de la Nièvre sera aménagé en fibre optique et technologie complémentaire Wimax avant la fin du second semestre 2008.
Pour en savoir plus

Le Conseil Général favorise également l’équipement en TIC des mairies, en particulier en milieu rural, et il participe dans le même temps à la mise en réseau des pays.

Enfin, en matière de téléphonie mobile, l’Assemblée Départementale a décidé de participer à la couverture des « zones blanches » existant encore sur notre territoire, en faisant procéder à l’implantation des relais nécessaires avant fin 2007, correspondant à l’installation de 27 pylônes pour un coût unitaire de l’ordre de 150 000 Euros.

En ces deux domaines, les enjeux sont déterminants et les initiatives départementales visent à faire face à la frilosité des opérateurs privés à investir seuls, dans les zones à faible densité de population.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Plan du site | Mentions légales
Conseil Départemental de la Nièvre Rue de la Préfecture 58039 Nevers cedex - Tel. 03.86.60.67.00 Fax. 03.86.60.68.68
indexation